SUSPENDU – Stage de lecture à haute voix

La comédienne, Sophie Caritte, animera pour la compagnie Le Qui-Vive un atelier de lecture à haute voix le samedi 14 et dimanche 15 mars.

La lecture à haute voix est avant tout un moment de partage entre celui qui donne (le lecteur) et celui qui reçoit (l’auditeur). La grande force de cette discipline est qu’elle permet d’aborder la littérature sous un autre angle. Dire le monologue théâtral est comme raconter une histoire. On s’empare du texte, on se l’approprie, on le digère, on l’incarne pour prendre plaisir à l’adresser à un auditoire. Dans le monologue, on donne aussi à entendre la pensée qui en mouvement, avec ses ruptures, ses silences, ses retours en arrière, ses répétitions… Pensée portée par des émotions de toutes sortes. Au cours de ce stage, c’est cet aller-retour incessant entre récit et pensée en mouvement que nous explorerons ensemble et ce, dans des écritures contemporaines très particulières, comme celles de Patrick Lerch et Jean-Luc Lagarce.

Stage adulte tout public (à partir de 16 ans)
Groupe maximum de 12 personnes
Durée : 1,5 jour
Horaires : samedi 14h30-17h30 et dimanche 10h-18h
Lieu : école de musique, 31 petite rue de l’école Bois-Guillaume (76230)
Tarif : 75€
06 62 67 00 93

EXPOSITION  DU BOISGUILLAUME A BOIS-GUILLAUME

L’Atelier Généalogie de Bois-Guillaume Accueil présente une exposition sur Bois-Guillaume

L’Atelier Généalogie vous propose une « Promenade dans les Archives du Boisguillaume à Bois-Guillaume ».

Le thème de l’exposition, choisi par Béatrice LAMME Présidente de l’association, nous a permis de remonter avant la Révolution et de travailler sur certains métiers exercés sur la commune, sur des articles de périodiques qui traitaient de la vie de tous les jours, sur les noms de certaines rues dont on ignore parfois de quel inconnu il est question, sur la construction de la Mairie et bien d’autres… 

Pas de difficulté de lecture à craindre pour les non-initiés à la généalogie et plein de choses à apprendre pour les Bois-Guillaumais, natifs ou non de la commune.

Le visiteur pourra faire connaissance avec des inconnus qui ont participé à la vie de la commune, avec ceux qui ont parfois joué un certain rôle ici ou ailleurs, avec des artistes ou un natif de Bois-Guillaume, par exemple, condamné à la déportation au temps de la Révolution ou cet autre dont le père, architecte, a été le responsable, il y a 140 ans de l’agrandissement de la gare Saint-Lazare, une gare que tout normand connaît !

Et les vitraux de la Mairie de Bois-Guillaume – dont vous ignorez peut-être qu’elle est une des rares mairies de France à abriter des vitraux commémorant ses morts de la guerre de 14-18    savez-vous qui en était le maître verrier ? 

Dans les métiers que tous nous connaissons, vous rencontrerez le plâtrier, métier exercé par une famille pendant plusieurs générations. 

Et savez-vous combien d’ancêtres vous aviez au temps de Guillaume le Conquérant qui vivait dans les années 1050 ? 1050… il y a presque 1 000 ans !

L’un d’entre nous a planché sur l’ hôpital anglais, installé à Bois-Guillaume, qui accueillait les blessés pendant la guerre de 14-18.

Qui sait qu’un peintre très connu… qui suivait des études au Lycée Corneille, venait le dimanche à Bois-Guillaume se reposer chez des amis de ses parents.

Pour réaliser cette exposition, nous avons exploité les archives de Grammont (AD/76), de la Tour des Archives (AD/76), de la Mairie de Bois-Guillaume, ainsi que divers sites dans lesquels nous avons pu recueillir d’anciens documents. Nous avons également rendu visite à différents Services de Seine-Maritime et à plusieurs particuliers.

A l’occasion de toutes ces rencontres, nous tenons à préciser qu’un très bon accueil nous a été réservé.

Tout au long des recherches sur ce thème, l’Atelier Généalogie a gardé comme règle de s’attacher en priorité à l’histoire des citoyens de Bois-Guillaume qui ont contribué à écrire l’Histoire de la commune. 

 lundi 20 au dimanche 26 janvier
14h à 17h30
espace Guillaume le Conquérant

thumbnail of AFFICHE MAIRIE

SÉRÉNITÉ AU VOLANT

Les capacités physiques et mentales ont tendance à s’altérer et se fragiliser avec l’avancée en âge : attention, mémoire, réactivité, souplesse physique… Autant de facteurs qui ont un impact néfaste sur la conduite automobile et plus largement sur l’autonomie des personnes vieillissantes. Se déplacer de façon indépendante et sans crainte, est un des facteurs primordiaux du maintien du lien social de l’individu.

Cette conférence interactive sera animée par une intervenante spécialisée en neuropsychologie

  • Séance 1 – Agir et réagir efficacement au volant
    Cette séance propose des conseils, des exercices et des mouvements pour stimuler les capacités souvent sollicités en conduite automobile (l’attention, la perception, la vitesse de réaction). Et pour les aspects physiques, la respiration, la souplesse et la mobilisation du dos et des cervicales.
  • Séance 2 – Savoir gérer les situations de stress au volant
    Il s’agit de revenir d’abord sur les situations pouvant provoquer des réactions de stress, notamment certaines situations sur la route (intersections, ronds points) mais aussi l’interprétation des tout nouveaux panneaux de circulation, l’usage de médicament, etc. La séance se compose de questionnaire et de quiz.
  • Séance 3 – Être au top du code de la route
    La séance se compose de séries de questions pour réviser et se rappeler des (nouvelles) règles du code de la route (panneaux, réglementation). Les questions sont tirées du matériel utilisé pour l’épreuve classique du Code de la Route. Elles sont organisées différemment afin de garder un esprit convivial et participatif.

A l’issue de chacune des séances, sont proposés des mouvements et des exercices de gymnastique douce, en particulier les épaules, la nuque, les lombaires et la colonne vertébrale, afin de lutter contre la fatigue au volant et d’entraîner les articulations mobilisées lors de la conduite.

Vendredi 6 mars à 14h
Les jardins du Rexy
31 rue Aroux
Mont-Saint-Aignan

SUSPENDU – ATELIER MOBILITÉ

Un atelier de mobilité en trois séances pour faciliter votre vie quotidienne.

  • Mercredi 11 mars : présentation des aides à la mobilité
  • Mercredi 18 mars : essais et tests du matériel adapté
  • Mercredi 25 mars : financements pour la mobilité

Un ergothérapeute sera également présent pour répondre à vos questions.

Les séances ont lieu à 14h30 à l’EHPAD Boucicaut
3 rue Boucicaut, Mont-Saint-Aignan
inscriptions : 02 32 10 27 80