Plateforme de participation citoyenne

La ville de Bois-Guillaume a fait le choix de se doter d’une plate-forme de participation citoyenne pour permettre aux habitants de prendre part aux projets de la commune. 

Vous pouvez désormais découvrir la nouvelle plateforme et commencer à voter, donner votre avis et échanger sur les projets de demain.

La plateforme peut être utilisée pour différents processus de consultations publiques : via une collecte d’idées, un vote, des discussions, un sondage, une enquête, un budget participatif, une cartographie interactive, un choix entre plusieurs scenarii, un soutien pour les conseils de quartiers…

Sur la page d’accueil, les bois-guillaumais verront quels sont les projets en cours et dans quelle phase ils se trouvent actuellement.

Pour le maire de Bois-Guillaume, « L’ambition de la municipalité en matière de concertation est forte. Nous nous sommes fixés l’objectif d’inclure les habitants dans les décisions qui les concernent. Cette plate-forme est un outil essentiel pour faire émerger une réflexion commune. Elle permettra aux citoyens de participer activement aux projets municipaux en étant consultés et concertés mais aussi en ayant par ailleurs la possibilité de soumettre leurs idées directement à la commune. Il me semble fondamental d’associer les Bois-Guillaumais aux choix qui les regardent. Quoi de mieux que de mutualiser les intelligences pour aménager collectivement la ville ? »

> Rendez-vous sur la plateforme pour participer aux futurs projets

 

Coeur de ville

Un atelier participatif concernant le projet cœur de ville, animé par l’administration de la Ville et le cabinet Siam Conseils, s’est tenu mercredi 10 mars. Autour d’une balade urbaine, d’échanges et de co-constructions, un premier cercle d’usagers a été concerté : riverains, associations, parents d’élèves, commerçants… tous ont pu découvrir les premières lignes du projet et proposer leurs idées.
Afin de poursuivre ces échanges, jeudi 1er avril à 19h, un webinaire sera organisé par le programmiste et les agents de la ville avec les habitants qui le souhaitent pour prendre connaissance du projet mais aussi pour partager leurs impressions et leurs envies.

Engageons-nous pour la planète éteignons la lumière !

Comme vous l’avez remarqué, afin de maîtriser sa consommation d’énergie et de lutter contre la pollution lumineuse, la ville de Bois-Guillaume éteint l’éclairage public la nuit de 00h30 à 05h30 les lundis, mardis, mercredis, jeudis et dimanches et de 01h30 à 05h30 les vendredis et samedis en concordance avec les horaires des transports en commun.

Un flyer est censé vous avoir été distribué la semaine dernière mais il semblerait que le poste ait rencontré certaines difficultés pour la distribution, nous les sollicitons pour comprendre ce dysfonctionnement.

Justif’Adresse : simplifier la démarche de demande de titre

Le ministère de l’intérieur a développé à cette fin, une application informatique, dénommée « Justif’Adresse ». Elle permet l’analyse comparative automatique de l’adresse mentionnée par l’usager lorsqu’il effectue une démarche en ligne avec celle connue de son fournisseur de service. Trois fournisseurs de service se sont engagés dans la démarche d’expérimentation: EDF, ENGIE (y compris la marque Gaz Tarif Réglementé) et Total Direct Energie.

L’objectif de Justif’Adresse : simplifier la démarche de demande de titre

Dans le cadre d’une demande ou pré-demande de carte nationale d’identité, de passeport, de permis de conduire ou de certificat d’immatriculation, un usager doit justifier de son domicile par la production d’un titre de propriété, d’un certificat d’imposition ou de non-imposition, d’une quittance de loyer, de gaz, d’électricité, de téléphone ou encore par une attestation d’assurance du logement. A l’heure où de nombreuses factures et abonnements sont dématérialisés, l’obligation de production de copies de ces pièces peut être ressentie par l’usager comme une perte de temps ou un facteur de complexité.

Le dispositif Justif’Adresse dispense l’usager qui le souhaite de produire un justificatif de domicile, en lui proposant de sélectionner dans la téléprocédure de demande de titre 1 un fournisseur de service attaché à son domicile (pour l’instant énergie, plus tard telecom…). L’adresse qu’il a déclarée est alors vérifiée automatiquement par comparaison avec les données trouvées par le fournisseur dans sa base de données clients.

Justif’Adresse n’a aucun caractère obligatoire ou exclusif. L’usager peut toujours, s’il le souhaite, justifier de son domicile par les moyens habituels : présentation d’un justificatif de domicile « papier » en mairie pour les demandes de carte nationale d’identité et de passeport, téléchargement pour les demandes de permis de conduire et de certificat d’immatriculation.

> Télécharger le guide

 

Descente à la Demande

Depuis le lundi 8 mars, à l’occasion de la Journée de la Femme et dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, Réseau Astuce et la Métropole Rouen Normandie ont lancé un nouveau service : la Descente à la Demande. 

La descente à la demande, pensée en premier lieu pour les femmes, permet à toute personne seule ou accompagnée d’un enfant, homme ou femme, qui le demande, de descendre entre deux arrêts à partir de 22h sur les lignes TEOR (hors centre-ville) et les lignes FAST afin de la rapprocher de sa destination.

La Métropole Rouen Normandie lance son système d’alerte SMS « Risques industriels et naturels » pour les habitants

 Les communes de la Métropole Rouen Normandie sont concernées par des risques technologiques (risques industriels avec notamment 24 sites Seveso, et liés au transport de matières dangereuses) et par des risques naturels (inondations et mouvements de terrain dus aux cavités souterraines et aux falaises), mais également par des phénomènes météorologiques et des épisodes de pollution atmosphérique. C’est pourquoi la Métropole Rouen Normandie lance aujourd’hui un système d’alerte par SMS afin de pouvoir prévenir la population rapidement en cas d’événement majeur. Ce système vient en complément des sirènes et des autres systèmes d’alerte déjà mis en place par certaines communes. 

Pour bénéficier de ce service, les habitants des 71 communes de la Métropole sont invités à s’inscrire gratuitement via un formulaire disponible en ligne sur le site de la Métropole (en suivant ce lien : https://www.metropole-rouen-normandie.fr/inscription-aux-sms-dalerte-risques ) ou pour les personnes n’ayant pas accès à internet, par téléphone, via Ma Métropole au 0 800 021 021 (service et appel gratuit). Pour garantir la pleine efficacité du service, il est nécessaire que les habitants et usagers du territoire s’inscrivent en nombre afin d’être informés en temps réel en cas d’événement nécessitant qu’ils prennent des dispositions pour assurer leur sécurité ou protéger leur santé (accident industriel, attentat, vigilance rouge météorologique, épisode de pollution atmosphérique, inondations, situation sanitaire exceptionnelle, etc.). 

Chaque habitant pourra, via le formulaire d’inscription, choisir de 1 à 3 communes. Ce qui permettra de les informer en cas d’évènement localisé sur les communes concernées. En cas d’évènement impactant l’ensemble du territoire de la Métropole, tous les inscrits recevront le SMS d’alerte, quelles que soient les communes renseignées dans le formulaire.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées aux services habilités de la Métropole Rouen Normandie. Ces données seront utilisées uniquement à des fins d’alerte par SMS pour les évènements nécessitant de demander à la population du territoire de la Métropole dans sa globalité ou d’une commune en particulier d’appliquer des consignes ou de suivre des recommandations, pour assurer sa sécurité ou protéger sa santé. 

Les SMS ne peuvent être adressés qu’aux abonnés des quatre opérateurs suivants (et des autres opérateurs français utilisant leurs réseaux) : SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free.

 thumbnail of 2m2 Alerte SMS

Baromètre des villes et villages marchables

Du 7 décembre 2020 au 15 mars 2021, la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRandonnée) et ses partenaires de Place aux Piétons (Rue de l’Avenir et 60 Millions de piétons) proposent aux français de remplir un questionnaire en ligne pour recueillir leur avis sur la manière d’améliorer le sort des piétons dans les espaces urbanisés.

Bien que 23.5 % des déplacements soient faits à pied1 et que 15 millions de français déclarent faire de la randonnée2, et alors que la marche s’affirme au cœur des enjeux de santé publique, de changement climatique, de mobilités, de tourisme et de vitalité sociale et économique des centres villes, le piéton demande encore à être mieux pris en compte par les politiques publiques.

En réalisant un palmarès des villes marchables à partir de l’avis des vrais experts de la marche – les piétons – la FFRandonnée et ses partenaires souhaitent pallier au manque d’informations concernant les besoins et aspirations des piétons, marcheurs et randonneurs dans l’espace urbain.

Le questionnaire explore 5 thématiques :

  •  Le ressenti du répondant sur son quotidien de marcheur : facilité ou difficulté à se déplacer à pied, relations avec autres usagers de la voie publique…
  • Se sent-il en sécurité quand il marche ? décliné suivant les lieux et les publics
  • Le confort de marche : à travers des questions qui portent sur l’existant : aménagements et aménités, signalétique, information. Sont-ils respectés par les usagers, les riverains, les autres usagers
  • Son avis sur l’importance donnée aux déplacements à pieds par la commune
  • Son avis sur les aménagement et équipements pour améliorer le quotidien des marcheurs

Pour chaque thématique le baromètre permettra de calculer un score reflétant l’avis des répondants. En complément de données nationales, chaque ville disposera ainsi d’un état des lieux de la marche dans son territoire.

Les résultats du baromètre seront publiés en Mai 2021. Cette première étape sera prolongée par un colloque national qui se tiendra à Marseille le Septembre 2021 qui sera l’occasion de présenter aux décideurs des propositions pour un Plan Marche national.
Le lien pour répondre au baromètre : http://bit.ly/3h5GYW5
Suivre le nombre de questionnaires renseignés dans votre ville : https://bit.ly/2WuXIwH

Concours Photographique Jeunes

Entre Europe Echanges et les communes partenaires, la Ghilde des photographes d’Europe Echanges propose un concours photos pour les jeunes de 6 à 12 ans.
Ouvert aux jeunes, par tranche d’âge, des écoles maternelles, primaires, jeunes collégiens des communes, le thème retenu est « l’écologie » avec toutes les composantes que l’on peut imaginer :

    – le changement climatique : sécheresse, inondations
    – la pollution visuelle,
    – les déchets : décharges sauvages, négligences sur la voirie

Une première sélection des photos sera effectuée par les élèves et leurs professeurs et les délégués des Maires s’ils le souhaitent. La dernière sélection des 12/15 photos retenues sera réalisée par les membres de la Ghilde des photographes. Cette sélection sera présentée lors de l’exposition de la Ghilde des photographes. (A déterminer selon les communes)

Calendrier prévisionnel
3ème et 4 ème trimestre : production des photos
Septembre : réception des 1ères sélections de photos
Dernier trimestre : exposition dans la commune

Les classes intéressées peuvent se faire connaître au service « Jeunesse ou culturel » de la mairie.

 

La police nationale recrute

Un recrutement d’adjoints de securite aura lieu dans le ressort du sgami ouest au titre de la deuxieme session de l’annee 2021, suivant le calendrier ci-apres :

Ouverture des inscriptions  : le 15 février 2021

Date limite de dépôt ou d’envoi des dossiers d’inscription : le 16 mars 2021 (cachet de la poste faisant foi)

Date limite d’ inscription en ligne : le 19 mars 2021 à 18h00 sur le site www.devenirpolicier.fr

Épreuves sportives : du 13 au 16 avril 2021

Épreuves ecrites : le 12 mai 2021

Épreuves orales  : du 9 au 15 juin 2021

Vous prie de trouver ci-joint le dossier de candidature egalement disponible par telechargement sur le site www. devenirpolicier .fr. ou aupres du bureau zonal du recrutement du sgami situe 30 rue du murier 37540 saint cyr sur loire.

Ce dossier accompagne des pièces justificatives devra être dépose ou adresse par voie postale au plus tard le 16 mars 2021 a minuit (le cachet de la poste faisant foi) a l’adresse suivante :

Sgami ouest 
bureau zonal du recrutement 
30 rue du murier bp 10700 
37542 saint-cyr sur loire

thumbnail of Affiche_A3_ADS 2021

Réglement local de publicité

Le RLP prévoit des dispositions pour la publicité, les pré-enseignes et les enseignes. Ce document de planification de l’affichage publicitaire sur le territoire communal, permet d’adapter la réglementation nationale aux spécificités locales. Cela limite notamment la pollution visuelle dans la ville.

A Bois-Guillaume, l’implantation est possible sur seulement 3 secteurs de protection identifiés (voir carte) : protection absolue, protection renforcée et secteur protégé.

C’est la Métropole Rouen Normandie qui engage ce travail. Elle a missionné les sociétés GOPUB Conseil et Atelier des Giboulées qui vont réaliser la phase diagnostic. Ils vont être amenés à se rendre sur la commune entre le mois de février et d’avril pour effectuer un premier repérage terrain puis un inventaire des enseignes, pré-enseignes et publicités.

Dans le cadre de la concertation avec le grand public, un classeur (documents permettant de suivre et comprendre les grands enjeux et étapes de l’élaboration du RLPi) qui sera complété au fur et à mesure, ainsi qu’un registre (pour les remarques et contributions) ont été distribués à l’ensemble des communes.

Ces documents sont consultables à l’urbanisme et à disposition jusqu’à l’arrêt du RLPI.

La réalisation du diagnostic du Règlement Local de Publicité de la Métropole Rouen Normandie est actuellement en cours. Jusqu’à début mai, la société GOPUB Conseil va procéder à l’inventaire des dispositifs de publicité et d’enseignes sur le territoire Métropolitain, aussi des agents de terrain vont potentiellement être amenés à se rendre dans votre commune sur cette période.

Une attestation leur a été fournie par la Métropole pour qu’ils puissent justifier qu’ils sont bien mandatés par elle.

> Consultez aussi la réglementation spéciale de la publicité, des pré-enseignes et enseignes